Kenny De Ketele se prépare pour ses derniers Mondiaux : "Je veux surtout en profiter"

Kenny De Ketele est confiant avant d'aborder les derniers championnats du monde de cyclisme sur piste de sa carrière la semaine prochaine (20-24 octobre) à Roubaix, en France. Le cycliste de 36 ans, qui mettra un terme à sa carrière à la fin de cette saison, veut avant tout se faire plaisir dans le Nord de la France. "Une éventuelle médaille serait une très belle cerise sur le gâteau", rêve tout haut De Ketele.

De Ketele n'est pas un débutant aux championnats du monde. Il a atteint son apogée en 2012, lorsqu'il a remporté l'or dans le Madison. "Mais maintenant, je suis moins préoccupé par un résultat", a déclaré le Flandrien lors d'une conférence de presse au Centre cycliste Eddy Merckx à Gand, mercredi

"Pendant longtemps, j'étais déterminé à remporter un deuxième titre mondial, mais maintenant je me rends compte qu'un titre mondial est déjà fantastique. Je veux surtout en profiter, même si une éventuelle médaille apporterait beaucoup de lustre supplémentaire."

Ces derniers mois, De Ketele a eu le vent en poupe dans l'Américaine (Madison). Il a terminé quatrième aux Jeux olympiques de Tokyo aux côtés de Robbe Ghys, avec qui il formera son tandem habituel à Roubaix. Le week-end dernier, il a remporté l'argent avec Lindsay De Vylder aux championnats d'Europe.

"Donc les jambes se sentent bien et cette médaille d'argent m'a donné une confiance supplémentaire. Depuis Tokyo, je suis dans une très bonne période, j'ai levé le pied pendant un moment mais j'ai repris l'entraînement. Dans une période aussi chargée, il est important de lever régulièrement le pied de l'accélérateur, notamment sur le plan mental. Mais grâce à mon expérience, je sais comment y faire face et je peux toujours compter sur une grande équipe autour de moi. Les courses passées m'ont donné de l'énergie et je me sens complètement prêt pour mon dernier championnat du monde."

Fabio Van Den Bossche, qui combine la piste et la route et qui rejoindra Alpecin-Fenix la saison prochaine, veut également se faire remarquer à Roubaix. Le Gantois de 21 ans a déjà remporté l'argent dans l'Omnium la semaine dernière lors des championnats d'Europe.

"J'ai senti à l'entraînement que j'avais fait beaucoup de progrès ces derniers temps, mais au final c'est la course qui compte et puis l'argent des championnats d'Europe c'est bien. Je ne ressens aucune décompression, c'est rare, et j'ai immédiatement tourné le bouton vers les championnats du monde. Je vais tenter ma chance et viser une place dans le top 8 de l'Omnium, où un bon départ sera crucial. À l'avenir, je veux continuer à combiner la piste et la route, où je me vois surtout dans les courses ardennaises. Cette variété est amusante et me donne de l'oxygène."

Belga

Toutes les nouvelles

Encore 108 jours jusqu'aux
Festival Olympique de la Jeunesse Européenne d'hiver Vuokatti 2022