"Les futures médailles de Paris se gagnent dès maintenant"

Elite Sports Director au COIB, Olav Spahl a déjà les yeux rivés vers les Jeux Olympiques de Paris en 2024, trois mois après des Jeux de Tokyo "réussis". "Tokyo fait partie du passé, la préparation pour Paris a déjà débuté."

Trois mois après les Jeux de Tokyo, l'équipe olympique belge s'est retrouvée à Belek pour le traditionnel stage automnal organisé par le COIB. L'occasion pour Olav Spahl, chef de mission à Tokyo, de revenir sur ses premiers Jeux en tant que responsable du sport de haut niveau.

"C'était un grand honneur pour moi d'être chef de mission. Je pense que ces Jeux ont été une réussite au niveau des résultats avec 26 top 8. Il y a aussi eu de nombreux moments historiques comme un premier titre dans un sport collectif depuis 1920 avec le hockey. Il y a aussi Nafi Thiam qui renouvelle son titre olympique quelques minutes après les Red Lions. Les réussites ont été le fil rouge de ces Jeux avec de grandes performances tous les jours."

Le chapitre tokyoïte fermé, le COIB a décidé de déjà ouvrir une nouvelle page avec la préparation des Jeux de Paris qui a débuté lors du stage à Belek. 

90 athlètes sont présents en Turquie. Parmi les absents de marque, on retrouve Nafissatou Thiam, Nina Derwael ou encore Matthias Casse, tous médaillés à Tokyo.

"Nous comprenons ces absences", a assuré Olav Spahl. "Chaque athlète a ses raisons. Les cavaliers sont encore en compétition et d'autres comme Nafi ou Nina sont encore dans une période de repos. Nous devons respecter cela."


Toutes les nouvelles

Encore 108 jours jusqu'aux
Festival Olympique de la Jeunesse Européenne d'hiver Vuokatti 2022